d d d d








 
Jean-Pierre Vic est un pur produit de la “filière bougnate“. Il est descendant de la quatrième génération de bougnats aveyronnais.
Ses ancêtres ont quitté St Amans des Cots et Laguiole , la capitale de l’Aubrac et sont montés à Paris. Comme des milliers d’autres de leurs compatriotes, ils ont d’abord livré le charbon -d’où le terme bougnat issu de charbougnat- puis vendu du vin.
Peu à peu, les bougnats sont devenus bistrots et professionnels de la limonade. 

dEn bon descendant de bougnat, Jean-Pierre Vic a suivi cette filière. Après une formation hôtelière à l’Ecole Grégoire Ferrandi (Paris 6ème), il prend une affaire à Paris du côté de l’Odéon «  le Cochon de Lait » avec son ami Alain Grialou originaire de Lassouts, avant d’exploiter « le Commerce » à Châtillon (92)  avant de craquer pour sa Guinguette de Villeneuve-Saint-Georges où il sert notamment l'aligot, plat fétiche, un mélange de purée de pomme de terre et de tomme fraîche de l’Aubrac, qu'il faut travailler et retravailler pour obtenir la texture parfaite. C'est la grande spécialité du Nord-Aveyron.